Les échos du CSE de la DO GNE – Mars 2021

Ouverture des restaurants Orange : des syndicats disent NON !!!, Fusion Unité Service Client : une faim de profits toujours plus grand€€€€€€€ !!, Activités Sociales et Culturelles

Ouverture des restaurants Orange : des syndicats disent NON !!!

CFE/CGC, CFDT et FO, ces 3 syndicats qui représentent la majorité au sein de la commission restauration de la DOGNE, s’opposent à la réouverture de 7 restaurants Orange !

Pourtant, les salariés qui travaillent en présentiel (techniciens par exemple) ou sur sites attendaient impatiemment ces réouvertures, histoire de changer du récurent casse-croute et autre malbouffe.

Pour SUD, ce déni de la réalité des représentants de ces organisations syndicales dénote d’une profonde rupture avec la réalité du terrain et les difficultés du personnel. Et cela d’autant plus que les restaurants d’autres entreprises (La Poste, SNCF, Hôpitaux, etc.) ou inter-entreprises sont ouverts.

Pour SUD , Il est aussi important de s’interroger sur le devenir du personnel travaillant dans les « cantines » Orange.

Pour SUD, il s’agit bien d’une occasion manquée de permettre aux salariés qui bossent en physique de se restaurer correctement et dignement…


Boutiques Orange : ça va saigner !

La fermeture de la boutique de Nevers est une mauvaise nouvelle qui s’ajoute à l’annonce des fermetures de Wasquehal et Faches-Thumesnil. Mauvaise nouvelle pour les salariés mais aussi pour nos clients…

C’est une fermeture sèche avec la disparition d’une vitrine Orange en centre-ville. Et ce n’est pas parce que les concurrents désertent les centres villes qu’Orange doit le faire aussi…

Au contraire, cela pourrait devenir une force d’être le seul opérateur en centre-ville s’il y avait une volonté de la Direction de booster la boutique de Nevers.

Aujourd’hui les clients/citoyens réclament plus de proximité et ont tendance à déserter les centres commerciaux. En plus, les centres commerciaux sont fermés aujourd’hui sur décision gouvernementale ! C’est quand même ballot, non ?

Il faudrait songer à repenser le modèle économique de l’Agence Distribution et ne pas tout miser sur les centres commerciaux mis à mal dans le contexte actuel…
La direction est-t-elle sûre de faire les bons choix ? Pourquoi ne s’aligne-t-elle pas sur les aspirations d’aujourd’hui formulées par les citoyens ?

Le syndicat SUD a voté :
CONTRE la fermeture de la boutique de Nevers car c’est un non-sens !
CONTRE les fermetures des boutiques de Wasquehal et Faches-Thumesnil.

Vote des élus CSE : 38 CONTRE


Fusion Unité Service Client : une faim de profits toujours plus grand€€€€€€€ !!

La satisfaction client reste l’éternel alibi de la Direction ! Mais en réalité c’est bien la boulimique envie de se gaver de toujours plus de profits qui justifie tout !

SUD comprend qu’une Entreprise doit constamment faire évoluer son modèle économique pour sauvegarder, consolider et développer sa position stratégique sur son secteur d’activité…. mais, cela ne doit pas se faire au prix du « quoi qu’il en coûte » pour les salariés impactés !

Le syndicat SUD avait demandé à plusieurs reprises le gel du dossier de création de l’USC durant la crise sanitaire mais n’a pas été entendu par la Direction !

Pour SUD, l’obstination de la Direction à mener à tout prix ce dossier de restructuration d’ampleur pendant cette période particulière que nous traversons est immorale non seulement envers tous les salariés de ces trois Unités mais aussi envers tous leurs représentants du personnel

Pour la Direction, qu’importe la situation que nous vivons !

Qu’importe les aléas de la crise sanitaire !

La Direction a choisi de mener en mode TGV, la création d’une très grosse Unité, l’Unité de Services Clients en fusionnant les 2 SCO Nord et Est et l’UAT Nord Est, alors que la majorité des salariés de ces 3 unités sont obligés d’être en télétravail et de fait totalement isolés les uns des autres. C’est tout de même 1200 salariés qui sont impactés et qui subissent à distance la mise place de ce projet en mode tout virtuel, 1200 salariés, ce n’est pas anecdotique, très loin de là. Décidément, la direction contribue à nous fait vivre une époque surréaliste…

Pour , la création de l’USC ne doit pas se faire à marche forcée :
- au détriment de l’emploi pour optimiser les moyens humains. La Direction met en avant la satisfaction client mais c’est avant tout un projet économique sur le dos de l’emploi. Le client, c’est toujours l’éternel alibi de la Direction pour justifier les réorganisations !
- au détriment des conditions de travail en créant du stress et des inquiétudes supplémentaires pour toutes les catégories de salariés, pour toutes les filières métiers (Back, Front, Soutiens/formateurs, Transverses, Managers…) dans un contexte sociétal de plus en plus anxiogène…
- au détriment de l’avenir des petits sites et de leurs salariés ostracisés par rapport à la filière métier de spécialistes réservée aux sites dit « importants »
- au profit de la sous-traitance qui a de beaux jours devant elle.
Toujours plus de profits, toujours plus pour les actionnaires, et toujours plus d’efforts pour les salariés !

Pour toutes ces raisons, SUD a voté CONTRE ce projet de création de l’USC.
Vote des élus CSE : 38 CONTRE (unanimité)


Activités Sociales et Culturelles

Nouveautés à venir

Le CSF (Crédit Social des Fonctionnaires) : ouvert à tous les salariés Orange du périmètre CSE DOGNE quel que soit leur statut, fonctionnaire OU salarié de droit privé, y compris retraités, + ascendants / descendants, grâce à l’accord de partenariat entre le CSE DOGNE et le CSF.

Quelques mesures préférentielles offertes par le CSF aux Ouvrants Droit du CSE DOGNE :
- Le Prêt « Avantage Partenaire », d’un montant de 2 000€ à 1% d’intérêt remboursable sur 24 mois, non renouvelable (avec Adhésion 22€ « une seule fois à vie » + Cotisation annuelle obligatoire la première année, 30€ pour la carte CSF ou 45€ pour la carte CSF Plus, voir conditions).
- Le Prêt « Crédit Global », d’un montant de 1 500€ à 1% d’intérêt remboursable sur 12 mois, renouvelable (avec Adhésion 22€ « une seule fois à vie » + Cotisation annuelle obligatoire la première année, 30€ pour la carte CSF ou 45€ pour la carte CSF Plus, voir conditions).
- Jusqu’au 31/12/2021, Prêt immobilier d’un montant de 10 000€ à 0% d’intérêt remboursable sur 72 mois pour l’achat de la résidence principale (avec Adhésion 22€ « une seule fois à vie » + Cotisation annuelle obligatoire la première année, 30€ pour la carte CSF ou 45€ pour la carte CSF Plus, voir conditions).
- Exonération des frais de dossiers pour les restructurations de crédits de moins de 10 000€.
- Les Opérations spéciales (prêts spéciaux) 3 à 4 fois dans l’année.
- Et tous les autres prêts du CSF, immobilier, personnel, auto, travaux, crédit renouvelable, rachat de crédit…

Mais aussi les assurances, emprunteur, habitation, auto, accident de la vie, scolaire RC et les services Carte CSF, Défense pénale et recours, Information juridique, Bilan patrimonial, Réduction auto, Voyages, Réduction CAMIF, Soutien scolaire, Garde d’enfant. En plus avec la Carte CSF Plus, Assurance scolaire RC + IAC, Protection juridique, Accompagnement administratif, Garantie budget " coups durs", Analyse devis auto …

DELL

Tout au long de l’année, des remises spéciales de 5% à 20% sur tous les produits pour les particuliers, PC, écrans et accessoires, mais aussi des promotions mensuelles et des remises uniques non disponibles au grand public, grâce à l’adhésion du CSE DOGNE au programme " Dell Advantage "