Expression SUD CSE TGI janvier 2020
  • Petit rappel : depuis décembre, SUD a permis de démarrer avec un bureau partiel et provisoire ...
  • ...mais un bureau complet doit se constituer en février.
  • SUD lutte comme il peut pour les ASC locales

Petit rappel : depuis décembre, SUD a permis de démarrer avec un bureau partiel et provisoire ...

Face à la gravité des conséquences d’une absence de bureau, avec le sou-en d’autres OS, SUD prend en charge le siège de secrétaire du CSE depuis décembre. Notre engagement était de signer avec la direction l’accord de restauration pour maintenir des tarifs décents, de constituer les CSSCT (santé des salariés), de désigner les RP (défense et proximité avec les salariés), et de lancer les démarches administratives essentielles (URSSAF, Banque).

...mais un bureau complet doit se constituer en février.

Après un mois d’attente, ni la CFE-CGC, ni la CFDT n’ont su proposer un bureau avec ses 4 membres.
Arrivé 3ème aux élections, avec des élu.e.s basé.e.s en régions afin de représenter le territoire, SUD prend ses responsabilités et réitère sa candidature pour un des sièges d’adjoints au bureau(*) et en participant aux commissions. Nous souhaitons vivement que cela contribuera à débloquer le CSE.
(*) les 4 postes du bureau sont : secrétaire, trésorier.e, secrétaire adjont.e, trésorier.e adjoint.e.

SUD lutte comme il peut pour les ASC locales

Conscients de vos a+entes, de la gêne occasionnée, SUD a proposé le démarrage de la commission Activités Sociales et Culturelles (ASC) dès le CSE de janvier, mais les autres OS ont préféré attendre la nomination d’un bureau complet…

En attendant, nous poussons pour que les activités locales puissent être prolongées dans leur fonctionnement actuel jusqu’en Juin 2020, grâce notamment à l’aide précieuse des bénévoles et des salarié.e.s du CSE, que nous n’oublions pas !